(...une corde à linge tendue entre les plis du ciel pour y accrocher toutes sortes d'étoiles filant entre les pages...)

par Citlali, dessinatrice, glaneuse d'histoires en papier

30.11.14

l e s y e u x a u c i e l . . .

Première rencontre pour un début de livre,
un nouveau 3x3 pour lequel on lève les yeux !

Maina, moi et Méla qui nous a ouvert son atelier
on s'est retrouvées
le temps de triturer un peu de papier
coincer quelques petits bouts de bleu entre les pages d'un carnet
découper, coller, partager ce moment "autre", un peu léger
comme tout commencement...


à l'heure bleue *


Je commence mes essais principalement en papier découpé.
Quelques découpes de ciel d'orage ont surgi, annonçant sans doute d'autres chamboulements climatiques...
nuages à suivre ... **


11.11.14

projet dans le quartier de la Vierge Noire

Un beau week-end à Morlaix avec le bonheur de retrouver une bonne partie des participantes au livre, leur soupe délicieuse qui réchauffe et tous les regards attentifs à notre travail quand on l'a présenté.

Le livre a été édité en toute petite série, puisqu'il a été entièrement fait main en très peu de temps.
Du coup, je publie ici l'intégralité du livre dans l'une de ses versions, textes, gravures et papiers découpés pour en donner un aperçu numérique à ceux qui n'ont pas pu le voir.

Pour les Morlaisiens, il sera exposé prochainement ( à la fin du mois..) dans le hall du centre social Carré d'As à Zoé Puyo.

Merci pour vos retours, notre petit livre n'est que la partie immergée de tout une semaine d'échanges, de convivialité et de promenades de papier dans les rues d'un quartier.

                                      Quelques photos de notre petit atelier(merci, Monique!)

Pépère le chat s'était invité entre l'encre et les papiers, il est devenu la petite mascotte de l'atelier...



 Petite escapade au jardin du centre social...

7.11.14

Multiples

Je serai à l'hôtel de l'Europe pendant le salon Multiples, à Morlaix ce week-end du 8 et 9 novembre.

Samedi à 11h30, dans le hall de l'hôtel, on présentera notre livre avec les habitantes du quartier de la Vierge Noire, ne manquez pas ce rendez-vous !

la pochette du livre


J'amènerai aussi les dernières guirlandes en date, papiers de linge et de plumes...




1.11.14

petite édition collective :"Bienvenue dans la vie d'un quartier"

Quelques images de la résidence qui vient de se terminer à Morlaix, quartier de la Vierge Noire.

une gravure représentant le centre social Carré d'As
la carte du quartier en papier découpé...toute une affaire !

Petite visite au jardin partagé, dans la parcelle du centre social:


On a même eu droit à notre article dans la presse locale...


Elles posent un regard neuf sur leur quartier

 

Pendant une semaine, les habitants du plateau de la Boissière vont réaliser un petit livre, aidée par l'artiste Citlali.

Dans leur local de la rue Camille-Langevin, au pied des immeubles, Monique, Martine, Bernadette et Annie découpent la carte de leur quartier qu'elles ont patiemment dessinée. Non loin, une quinzaine de gravures encrées sèchent sur un fil tendu. Le fruit du travail de tout un après-midi.
Jusqu'à vendredi, l'artiste plasticienne Citlali Mixcoac va accompagner ces habitantes du plateau nord-est dans la réalisation d'un petit livre, découpé comme de la dentelle, unique. Un pour chacun et chacune des participants.

Plusieurs exemplaires qui seront exposés à l'hôtel de l'Europe, les 8 et 9 novembre, dans le cadre du salon Multiples. Organisé par l'association Les Moyens du Bord depuis 2002, l'événement tend à promouvoir la petite édition et les oeuvres originales.
Dans le petit recueil, les habitantes entendent bien « insuffler un petit bout de l'âme du quartier », celui que certains ont qualifié de « malfamé », regrette Annie. « Il n'y a pas que les ronds-points, la zone commerciale et la voie express, observe l'artiste franco-mexicaine. C'est aussi un endroit très boisé. Cela ressort beaucoup dans les dessins des habitantes. »
Au fil des pages, on pourra alors voir « tous les chats qui se plaisent dans le quartier », et entendre « les rires des enfants qui jouent devant les immeubles ». Résultat ce week-end.